mercredi 30 mai 2018

Va te faire aimer...

 
 
Va te faire aimer,
Tu me disais,
Et je vais beaucoup t'aimer
Tu le savais,
Va te faire aimer
Pour de bon
Et je vais te chérir,
A tout moment.
 
Mon Cœur, Tu es mon bonheur
Mon amour, Tu l'es pour toujours
Tout le temps, je te sens à fond,
Comme je sens ton amour si profond.
 
Rêvons tout nu mon amour,
En dormant tout nu en plein jour.
Rêvons c'est connu mon cœur
En fermant nos yeux en douceur.
 
 
 
Toutes les nuits ma Chérie
Je vais compléter ta nuit,
Par une douce caresse
Et de murmure sans cesse.
 
Nous deux c'est le top total
Toujours gagné, c'est normal
Nous deux c'est l'amour,
Nous deux c'est une vie.
 
On voit la vie magique,
Tout devient magnifique
On voit la vie en rose
On le met tout en prose
 
....
 
Mi

 
 

mardi 11 mars 2014

Mourir en premier !

Et si on devrait mourir en premier
En rendant notre première respiration,
Ensuite vivre dans une vieille maison
Avec d'autres vieux, au retour d'âge
Une pension de vieille, du troisième âge.

On commencerait cette vieillesse
Avec beaucoup de sagesse, 
On apprendrait comment vont les choses. 
Une fois trop jeune, on nous fout dehors 
Partir travailler, ou chercher de l'or, 
Pour une quarantaine d'années 
Et être juste assez jeune
Pour profiter d'une retraite agréable
Dans la force de l'âge
On décroche les diplômes et là ...
... C'est la bringue, les jeux, l'alcool et les amants, 
Les petits amis, et les rendez-vous galants. 



On est fin prêt pour le secondaire
Pour préparer l'école primaire
Et devenir un enfant, un p'tit bébé
On y joue, sans aucune responsabilité
Pour grandir en un p'tit rouge nourrissant
Et de rentrer dans le ventre de maman
On y passera les derniers jours de la vie
Et les meilleurs 9 mois de gynécologie
Finalement, le cycle de la vie arrive à terme
Et se termine par un orgasme à court terme!

Mi. 2009

vendredi 22 juin 2012

Les ponctuations de la vie,



Quand tu te mets en ligne
Ajoute quelques signes
Sur la route de ta vie
Pour la rendre si jolie !

Avec ta virgule,
Ce p'tit être minuscule
Qui est loin du ridicule
Pour séparer tes bidules.

Mets ton point virgule ;
Pour une légère pause,
En limitant  les proses
Pour épanouir tes roses!



Assure les points sur les i
Avec des guillemets très précis,
En marquant tant d'arrêt
Tout au long du sentier.

Ton parcours de citations
Sera illustré par les deux-points :
Pour guider tes exclamations !
Tout le long du chemin.

Évite le texte sans vie
Qui n'a jamais sourit
Ni même un petit répit
Comme les soupes non garnies.

Souviens des points de suspension ...
Qui motivent les différentes raisons
Et ouvrent les suites et hésitations
En se posant les points d'interrogations  ???

La vie a besoin de ponctuation
Afin de marquer les arrêts de temps, 
De respecter les respirations
Pour la mélodie des intonations.

Fais le trait-d'union
Pendant ton voyage,
Qui fera le pont
Durant ton passage.

Des nouveaux signes apparaissent
Comme les émoticônes ou les smileys  :-)
Des typographies en combinaison
Pour immortaliser les ponctuations.

Mi.  Août 09

Le pont du Pardon !



Prônons le pardon
Changeons les vielles façons
Pour rejeter les lois du talion.

Œuvrons pour la lumière
Et ouvrons nos cœurs
Pour faire régner les chaleurs.

Osons se reconstruire
Et décidons de bâtir
Pour un meilleur avenir.

Soyons conscient
De cet instant présent
Offert ici et maintenant.

Prenons l'initiative
Pas seulement aux caritatives
Mais pour toute âme qui vive.

De commencer à partager
Les splendeurs de nos cœurs
Et les sagesses de nos sœurs.

Ça sert à quoi de tenir
Les valeurs qui déchirent
Et qui nous font mourir ?

Abandonnons les politiques
Ces étiquettes religieuses,
Qui sont des valeurs utopiques !

Les vielles voiles doivent tomber
Les anciennes croyances seront quittées
Pour ne pas passer à côté de l'éternité !



Mille sentiers mènent aux sommets
Pour atteindre la montagne de lumière
Pour le bien de notre chère terre.

Suivons les êtres d'amour
Qui nous guident chaque jour
Nous montrant les parcours.

Donnons l'exemple du pont
Qui est un signe du don
Pour favoriser le pardon.

Mi.  Août 09

Au temps de l'Amour


Et si on conjugue notre verbe
Dans un temps superbe,
On le fait à tout moment
À chaque instant au présent.

Aimer là maintenant
C'est un beau présent,
Accorder chaque jour
Aux p'tits coeurs d'amour.

On conjugue le temps de l'amour
Sans rien attendre en retour,
Et on serait heureux en plus
En vivant ce processus !

On préfère le singulier
Pour chanter notre unité,
Et jouir au pluriel
Comme en lune de miel.

Pas de mode d'emploi
Entre toi et moi,
Et à titre indicatif
Pas d'impératif ni de subjonctif.

 Si on arrive à se soigner
Notre grammaire d'aimer,
Avec l'amour inconditionnel
Comme une affaire personnelle.

Il n'y a pas de passé simple
Ou de futur à composer,
Il n'y a qu'un aller simple
Sans retour au passé.


Pourquoi se réfugier
Dans le fatal imparfait?
Or qu'on peut vraiment aimer
Au plus que parfait !

On s'infligeait des souffrances
En s'aimant sans conscience,
Alors pas d'égoïsme ni de condition
Pour conjuguer l'amour au présent !

Mi - 09